• bientot-une-votation-citoyenne-sur-la-bretagne-riantec

    Bientôt, une votation citoyenne sur la Bretagne à Riantec (Ouest-France)

    SOURCE : Ouest-France – 11/05/2015

    L’association Dibab-Décidez la Bretagne, (dibab signifie choisir en Breton), est à l’origine de cette idée de votation citoyenne. Cette association est née en septembre 2014. Elle se dit « n’être affiliée à aucun parti politique », et a pour ambition d’essayer de « répondre à la crise démocratique qui mine la société ».

    Deux questions

    Elle a choisi de donner la parole aux habitants, et de créer un débat dans des communes qui ne s’opposent pas à cette démarche. Si la question des limites régionales et l’organisation des collectivités ne sont pas des compétences de la commune, elle peut cependant mettre des locaux à la disposition d’une association pour des réunions publiques, et prêter du matériel permettant de voter.

    C’est une initiative citoyenne qui vise à organiser une sorte de référendum, avec deux questions bien distinctes, auxquelles il faut répondre par oui ou par non (bulletin blanc possible) : « Faut-il intégrer la Loire-Atlantique aux quatre autres départements bretons » et « faut-il fusionner les nouveaux conseils départementaux et le conseil régional au sein d’une seule et même assemblée », qui pourrait s’appeler l’Assemblée de Bretagne ?

    Qui pourra voter ?

    Sont concernées, toutes les personnes résidant dans la commune, inscrites sur les listes électorales, auxquelles se rajouteraient les jeunes de plus de 16 ans.

    Deux votes ont déjà eu lieu en Loire-Atlantique. Trois autres sont organisées en juin dans le Morbihan. Sur les premiers votes, la participation est allée jusqu’à 20 %, ce qui selon les organisateurs, « est un pourcentage satisfaisant, est un bon début, et donne des résultats significatifs ». Les organisateurs espèrent faire encore mieux pour les prochaines. Une votation est aussi à l’étude à Port-Louis.

    Réunion publique le 3 juin

    Pour la commune, la démarche va débuter par une réunion publique de présentation. Elle aura lieu le mercredi 3 juin, à 20 h, dans la salle audiovisuelle. Les objectifs visés, la chronologie et les modalités seront alors expliqués. Toutes les personnes intéressées par le sujet sont invitées à participer.